Shanghai le royaume du faux

Shanghai : des magasins entiers de fake

Pas une minute sans se faire accoster dans la rue pour une fausse Rolex, de faux CDs ou DVDs ou de faux bijoux. Même lorsqu’on va dans un magasin, il faut faire attention aux copies. Si le prix parait avantageux c’est un faux ! Même dans le faux, il existe plusieurs gammes, plusieurs qualités. On peut même trouver un faux-vrai, c’est-à-dire que se sont des articles qui sortent de la même ligne de production mais non-vendu par la marque, c’est le fabriquant qui va mettre sur le marché l’article sans que le constructeur (la marque) soit au courant.

Des bâtiments entiers de contrefaçons pour le matériel électronique

un immeuble entier avec de faux téléphones à Shanghai

Regardez la photo, dans ce bâtiment, sur plusieurs étages, on trouve de petits stands vendant du matériel électronique. A 90% ce sont des copies (pour ne pas dire 100% … à vrai dire j’ai rien vu qui semblé vrai …). La plus forte représentation est dans le domaine des téléphones portables avec au premier rang l’Iphone. Ils ont même décliné un modèle plus petit que l’original ! Ils ont peur de rien ! En général, ils sont tous équipés avec une dual-sim ce qui est très rare en France. Lorsque vous demandez d’essayer le modèle, on voit de suite qu’il s’agit d’un faux. Les traductions sont mal faites, la sensibilité de l’écran est très mauvaise ainsi que sa qualité. Par contre, il est possible de l’utiliser pour téléphoner. On trouve également des appareils photos, des clefs USB haute densité (en fait juste une petite étiquette pour annoncer de grosse capacité mais lorsque vous l’essayez la capacité est très faible – 512 Mo en général), des gadgets électroniques ou des copies de logiciel (par exemple le pack adobe pour 10 euro ou le pack office).

Vitrine avec de faux téléphones à ShanghaiStand à Shanghai où l'on peut acheter du matériel électronique

Des vendeurs dans toute la ville

On ne trouve pas seulement ces magasins dans des lieux isolés. On en trouve dans toute la ville, y compris dans les bouches du métro. On trouve également de faux jouets c’est-à-dire des reproductions. Il existe également de grand centre où l’on peut acheter des vêtements ou de la maroquinerie. Encore une fois du faux, des reproductions très grotesques avec un tissu de mauvaise qualité.

Des magasins de Cds et de DVDs entièrement faux

Imaginez un vidéo club en France avec seulement des copies ! Vous pouvez trouver tous ce que vous imaginez, même le dernier DVD pas encore sortie en France et vous pouvez les acheter pour quelques euros.

Je vous rassure, j’ai rien acheté, j’ai été totalement bluffée par ce marché parallèle qui a pignon sur rue, dans de vraies boutiques et de vraies immeubles.

 

Ecrit par Steph


Ma passion, voyager tout en travaillant. J’ai la chance de pouvoir concilier les deux ! Ce blog permet de relater mes différentes expériences et découvertes. N’hésitez pas à donner vos avis.

Partager cet article

Articles récents

6 réponse à “Shanghai le royaume du faux”

  1. Impressionnant de voir qu’ils sont capables de faire des copies qui n’existe même pas en France. Les magasins de fake peuvent également se trouver dans d’autres pays, comme par exemple en Tunisie mais dans une moindre mesure

  2. Steph dit :

    Oui c’est vrai que l’on trouve ce type de boutique dans d’autres pays mais ici c’est un véritable feu d’artifice.

  3. le made in china dans toute sa splendeur!

    Si on regarde le niveau de vie des chinois, on se dit que s’il y a avait pas ces contrefaçons, la vie serait beaucoup plus chères! Tous ce qui est importé coûte cher donc ils font des copies!
    tanned@conseil voyageur Articles récents..Chicago dit « Windy city » pour les connaisseurs!My Profile

    • Steph dit :

      Je ne suis pas d’accord car le chinois n’achète pas les contrefaçons en général ! Ce sont principalement les touristes ! Les chinois adorent s’identifier dans les marques, c’est une façon de montrer son rang social et sa réussite. Donc le faux ne les intéresse pas ou très peu. De plus ils savent que c’est de l’escroquerie …

  4. artiz dit :

    monsieur c est bien de parler de shanghai et de contre facon .mais il faaut dire toute la verite ! oui il y le contre fait mais le probleme que les chinois achete le vraie dans les galeries memes alors que dehors sur les trotoires c est le touriste l europeen qui achete les contrefacons .le chinois fabrique de la contrefacon et l europeen la consomme et puis il a le culot de parler sur le web .c est du :faites ce que je dis et ne faites pas ce que je fais

  5. Steph dit :

    « le culot de parler sur le web »: je le prends directement pour moi!
    C’est pas monsieur, mais Madame!
    Je ne vois pas ce qui a de faux dans mon billet … au moins je prends le temps d’écrire, de raconter pour informer les personnes qui vont se rendre en Chine. A votre différence, je vais également un effort, en évitant de faire une faute d’orthographe par mot comme vous.
    Au moins moi, j’essaye d’apporter quelque chose, je serais curieuse de voir ce que vous apporter, à part les critiques, non constructive! Facile de critiquer, mais lorsqu’il faut avoir un raisonnement, plus personne.
    J’attends avec impatience votre réponse …

Répondre

CommentLuv badge
© 2019 Voyage autour du monde. Droits réservés. Mentions légales